Développement personnel

ÊTRE RESPONSABLE DE SON BONHEUR

18 avril 2017
heureux par soi même, bonheur, développement personnel

HEUREUX PAR SOI-MÊME 

Je lis actuellement La maîtrise de l’amour – apprendre l’art des relations, de Don Miguel Ruiz (les 4 accords toltèques) et un passage m’a particulièrement interpellé. Le but de cet article n’est pas de vous présenter ce livre mais de faire un focus sur le thème suivant : apprendre à être heureux par soi-même et créer son bonheur.

« Si vous placez votre bonheur entre les mains de quelqu’un d’autre, tôt ou tard, il ou elle le brisera. Si vous donnez votre bonheur à autrui, il peut vous en priver. Alors que si le bonheur ne vient que de l’intérieur de vous-même, qu’il est le résultat de votre amour, c’est vous qui en êtes responsable. »

On a trop souvent tendance à associer notre bonheur à notre relation à l’autre, en particulier en amour. Cette dépendance affective est terriblement malsaine car à force d’attendre de l’autre qu’il devine nos besoins, désirs et attentes, on est forcément amené à être déçu et donc malheureux.

 

Créer son propre bonheur

Je vais prendre un exemple imagé qui va être hyper simple.

Il faut s’imaginer un gâteau (chocolat, gluten free, vegan, bref ce que tu veux) composé de tes propres ingrédients qui permettront de faire de ce dernier une réussite. Tu as mis tout ton amour dans ce gâteau, il est délicieux car il est contient tout ce que tu aimes. La cerise sur le gâteau, c’est le petit plus, l’ingrédient magique qui permettra à ton gâteau de passer de délicieux à hyper méga trop bon.

Vous me suivez toujours ? En gros, l’idée c’est d’envisager l’autre (votre mec, votre nana) comme the cherry on the cake plutôt que le gâteau en entier (avec tous les ingrédients qui le compose) car le jour où il/elle sort de votre vie, tout ne s’écroule pas pour vous. Votre base reste solide et puis de toute façon vous trouverez une autre cerise plus belle, plus fraîche.

On entends souvent ce genre de phrases post-rupture : « Je ne suis rien sans lui/elle » ou encore « Je ne sais pas comment je vais vivre sans lui/elle ». En fait, à force d’avoir toujours considéré l’autre comme son « dealer » de bonheur on se sent complètement détruit et incomplet quand lui/elle ne fait plus partie de notre vie.

penser à soi d'abord, heureux par soi-même

Penser à soi d’abord

 Je ne dis pas qu’il faut devenir égocentrique ni indifférent à l’autre. Au contraire, en prenant soin de nous-mêmes d’abord, on a davantage le désir d’avoir des attentions pour l’autre, mais sans attente. En retour, on donne plus facilement parce que nous nous sommes donné à nous d’abord, et parce que nous n’attendons pas que l’autre nous donne en retour.

Il est alors essentiel d’apprendre à être complet par soi-même et de construire son bonheur avec ses propres ingrédients, au lieu d’attendre de l’autre qu’il nous apporte ceci ou cela.

Il n’y a pas de meilleure recette pour être heureux que d’apprendre à faire nous-mêmes notre bonheur, en répondant nous-mêmes à nos besoins et nos désirs. Tout ce qui viendra des autres en plus, ce seront des cadeaux que nous apprécierons davantage parce que nous ne les attendions plus.

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Elodie 24 avril 2017 at 23 h 53 min

    Entièrement d’accord 🙂 👍
    Savoir être heureux seul, sans aucune dépendance c’est la base!

  • Reply Shanna 28 avril 2017 at 9 h 16 min

    Ah! On en a parlé de la cerise sur le gâteau ! 🍀😉 je dois absolument me procurer ce livre !

  • Reply Caro 28 avril 2017 at 12 h 02 min

    Je l’ai lu ce livre, j’ai adoré :)) j’ai beaucoup aimé l’image du gâteau avec la cerise 😉

  • Reply La Minute d'Emy 13 mai 2017 at 22 h 33 min

    Tout à fait d’accord avec toi !

  • Leave a Reply

    error: Content is protected !